• André Lahori

HOW I BECAME THE COUNT OF MONTE CRISTO


BIOGRAPHIE D’ADU JAHMAL


Adu Jahmal, artiste hors du commun, évolue depuis plus de trente ans dans les domaines de la haute couture, des arts graphiques, de la photographie, du graphisme imprimé, du graffiti et des sculptures de verre réalisées avec une maîtrise visuelle juxtaposée à celle des présentations Art nouveau d’Erté et René Lalique. De plus, Adu Jahmal est l’un des pionniers qui a introduit “The Los Angeles Street Scene art” aux Angelinos, passant du statut d’artiste de notoriété locale à un artiste de renommée mondiale.


Adu a commencé sa carrière professionnelle en tant que courtier en valeurs mobilières auprès de la banque d’investissement Lehman Brothers pour ensuite se reconvertir en tant que sommelier. Il fut également négociant et éducateur viticole certifié en tant que membre de la Society of Wine Educators où il a enseigné le vin et la stratégie de marque, ce qui l’a conduit à une collection de 16 ans de dessins sur étiquettes. En tant que galeriste et marchand d’art, Adu a organisé des expositions dans les villes de Chicago, Seattle, Portland, San Francisco et Los Angeles, et a effectué des tournées à travers le pays.



Ces dernières années, il s’est principalement concentré sur le travail du verre sculpté sur des bouteilles bordelaises et des carafes plébiscitées dans le monde entier. Il est comparé à certains de ses plus célèbres homologues, Romain de Tirtoff dit “Erté,” un artiste et designer français né en Russie ainsi que René Jules Lalique. Ceux sont les principaux créateurs de bijoux Art nouveau en France.



L’expansion du commerce de l’art d’Adu Jahmal de Los Angeles à Las Vegas s’est avérée être un succès car il possède et exploite maintenant une galerie et un atelier de production de 8000 m2 à proximité du Strip de Las Vegas.

Grace à cette abondance d’espace pour être créatif, Adu s’est orienté vers des processus plus expérimentaux tels que l’art électromagnétique, les peintures sur textile, les paillettes et les structures.



La dernière collection “Château de Monte-Cristo” explore les premières découvertes d’Adu, souvenir de l’écrivain français Alexandre Dumas et de sa regrettée grand-mère, Annabelle Walton. Fort de son succès Adu a été invité à exposer au château de Monte-Cristo du 22 juin 2019 au 22 septembre 2019.



« Pour moi, c’est un rêve d’enfance devenu réalité. C’est assis près de ma grand-mère Annabelle pendant que l’odeur du dîner flotte dans la chaleur de l’atmosphère, et l’appel de mes camarades criant à ma fenêtre : “viens jouer !”  Pas un instant, je n’y ai porté d’attention. L’histoire présentée ce dimanche-là par Frazier Thomas qui m’importait le plus n'était autre que celle du Comte de Monte-Cristo ».



Sa collection présentée au « Château de Monte-Cristo » reflète la passion de l’Art nouveau avec une touche contemporaine de “bling” de Las Vegas, avec le raffinement d’Alexandre Dumas. Il existe également une collection de bouteilles bordelaises et de carafes sculptées. Avec ce groupe, Adu canalise le patrimoine magnifique, audacieux et existentiel du quartier Bronzeville de Chicago, la même province où beaucoup d’artistes tels que Quincy Jones, Jack Johnson, Duke Ellington, Miles Davis, Joséphine Baker, Gordon Parks, Richard Wright, Johnny Griffin et bien d’autres ont vécu.


merci monsieur frazier thomas votre programme a tissé un lien entre ma grand-mère et moi qui restera à jamais dans mes souvenirs d'elle.


#frazierthomas #wgn #familyclassics #countofmontecristo #alexandredumas

0 vue

© 2020 Adu Jahmal Galerie, Mis En Bouteille, FRANCE All rights reserved